FORME1

61B3grO9ZpL._SY355_
« Le travail de Maria Clark est transversal, elle utilise une une grande variété de moyen d’expression, toujours en lien avec le corps. Elle élabore une réflexion sur la question de la limite – la limite topologique mais également ontologique, limites entre intérieur et extérieur, entre soi et le monde qui lui permet de s’engager dans un espace trouble, un espace d’entre-deux. Il est question ici de désorientation finalement. Les contours s’évanouissent. »
Prudence Audié, séminaire « Hors Norme »
, à l’École normale supérieure (ENS) Ulm, Pari,  mai 2018

What do you want to do ?

New mailCopy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s