créations

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bio

mariaclark61B3grO9ZpL._SY355_Artiste franco-britannique, je vis et travaille à Paris et dans les Cévennes. Ma recherche est principalement axée sur le corps humain (son histoire et sa géographie), les espaces intermédiaires ou limites, et les temporalités.
Mes supports sont multiples: vidéo, pellicule, peinture, dessin, écriture… L’art action et l’installation font aussi couramment partie de mes pratiques. Mon propre corps est mon medium principal.
J’expose et performe depuis 2003 en France et à l’étranger (Allemagne, Espagne, Israël, Émirats arabes unis, Italie, Nouvelle-Calédonie, République tchèque) et obtiens en 2013 le prix Art et Culture de la Fondazione Premio Galileo 2000 à Florence (Italie) pour l’ensemble de mon travail écrit et visuel.

Également modèle vivant, je fonde la coordination des Modèles d’art, publie l’essai À bras-le-corps (la plâtrière éd., 2012), une déambulation entre mes séances de poses et mon travail artistique. Je réalise en 2017 le documentaire Le Modèle vivant déplié, une série d’interviews de modèles de profession projetées sur ma peau.

Quelques publications d’articles et conférences.
Membre du collectif d’artistes Action Hybride. Je dirige également Les Arts Mu et WU Films documentaires.

CVMARIACLARK_2018 (PDF)

En savoir plus
Formée aux arts vivants et visuels, je développe également un travail d’écriture, des textes qui pour certains nourrissent mes créations plastiques. Ce sera Anatol (du pays des pierres), un film super 8 expérimental inspiré par la mémoire de l’Arménie et qui sera présenté aux Rencontres internationales Paris-Berlin 2003, ou l’installation vidéo Le Mur d’en face, à propos des murs de séparation entre les territoires, présentée en de nombreux lieux entre 2006 et 2010.
Dans un premier temps préoccupée par l’obstacle à la libre circulation et aux mouvements migratoires, j’utilise également l’espace public comme terrain d’invention. La ligne revient fréquemment dans mon travail. Tracée au sol – entre deux arrondissements de Paris (La Ligne 19), au cœur d’un centre commercial de Tel Aviv (Route 116); ou afin de délimiter des espaces/zones exigus, souvent carrés, dans lesquels  je m’installe immobile, en compagnie ou non de ma poupée (miss clark & miss clark); une immobilité parfois accentuée par l’utilisation de liens (Activist Bondage I,2 et 3). Je propose une nouvelle figure de la République, une Marianne muselée (Marianne, vidéo, 2010). La même année, l’indépendance d’un espace libre, le territoire d‘iz (ou izone), est déclarée.
C’est à partir de ce moment-là que le corps insulaire et sensuel, via  l’enveloppe-peau, devient ma thématique principale, sujet déjà amorcé à plusieurs reprises. Androgyne calée dans une petite valise (Ovotestis, objet vidéo, 2010) ou transformée en une créature mi-femme mi-animal (Chimera, vidéo/performance, 2010), j’aborde les questions du genre et de l’hybride; m’intéresse à la coquille, à la relation intérieur<>extérieur (The other Side, Skin, Cracked shell – performances, 2012 – Mue, installation vidéo).
Ma recherche actuelle utilise principalement le dessin, la vidéo et l’écriture.

***

« J’œuvre. J’œuvre ma vie, construis soigneusement, et parfois à coups de hache, ma présence au monde. Je propose des axes esthétiques, topographiques; des lignes. De l’écorce terrestre à la peau, de la peau au support de papier, de tissu ou de plâtre, j’invoque rituels, mythes et archétypes, en équilibre sur mes forces personnelles et sociales. Une terre nouvelle se réinvente, un nouveau point de vue. Mon corps est une île.
Mon travail, visuel et écrit, est un manifeste. Individuel, collectif, esthétique et politique. J’affirme mes convictions, mes désaccords dans les affaires dites publiques, dans le silence et à grands cris. L’action est accessible, nécessaire, et existe dans son imperfection humaine, conduite par les questions ontologiques qui me tracassent. Art performance, art vidéo, art plastique, et mon propre corps comme matière. Un corps en action, ici et maintenant.
 » À bras-le-corps, La plâtrière éditions, 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

peintures et dessins (sélection)

Certains dessins sur la galerie en ligne ARTMAJEUR >>>

 

 

Sans titre, Technique mixte sur papier, 2020

 

The Shape, Technique mixte sur papier, 2019-2020

 

Dryades et Hamadryades, technique mixte sur papier, 2019-2020

 

seismogaphy
Séismography, 30 x 40 cm, crayon et fusain sur papier, 2019

 

________________

lenfantauceirge

L’Enfant au cierge, 30 x 40 cm, technique mixte, 2019 –

 

maria Clark

SURVOLTSERIE2
SURVOLT (Série), graphite sur papier, 2019 (Pour la série Survolt – voir aussi les rubriques Photos et Films)

INGRID QUI CHEVAUCHAIT LES NUAGES (Série), technique mixte sur papier, 2019

 

 

BERLIN, technique mixte, 2018

 

 

ANIMALITÉ DOMESTIQUE – 4 toiles 116×89 (huile, pastel, graphite), 2017

 

 

EPIDERMIK
 – Dessins (crayon, fusain, pierre noire, plâtre, aiguilles sur papier), 2016

 

Body Me, graphite, plâtre, épingle sur papier et toile

 

 

LES ÉROTIQUES, Dessins, peinture, collage, technique mixte, 2017-2020

****

Quelques nus d’après modèles, 2016-2020

PRÉSENCE(S) – PRÉGNANCE(S)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

ARCHIPELAGO

****

*

  L’un nu (détail), installation (dessins, texte, plâtre, photo, objets), 2015
galerie Rue Française, Paris.

*

MariaClark

Le Poisson-sage, huile sur toile, 2017

mariaclark_AYIN
Ayin (ou le mauvais œil) , acrylique sur toile, 2005

*

MariaClark
Traversée, graphie sur papier, 2005.

*

Palimpsestes, journal, plâtre, graphite, 2005
biennale de Belleville de bas en haut, Paris.
*

Les peintres, graphite sur papier, 2005.

*

Still Life (dessins et peintures d’étude), graphite, gouache sur papier et cartons, 2005.

 

 

Two teeneager Drawings, 1982-83

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
What do you want to do ?

New mail

 

 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mailCopy

art action & installations corporelles

Il est possible d’oublier, 2018
durée: 1h 30 min
mariaclarkperf

Technique mixte, 2 février 2020 > poses pour dessinateurs (dessin, texte, musique et corps) @ 59 Rivoli – Paris, lors de l’exposition « Je suis mon corps, Je suis ma mémoire », par le collectif Action Hybride.

Dans le tissu du monde (2), 2018
durée: 1h
mariaclarkTISSU


2 juin 2018 au Château d’Aubais (Gard-France).
Curator: Luc Lerouge et Jean-Claude Gagnieux Maoudj

À fleur de peau, 2018
durée: 15 min.

Conférence-performance, Rencontres artistiques « Corps Encore » @ Le Non Lieu (Roubaix), le 9 juin 2018.
Curatrices: Pascale Weber et Eun Young Leepark

FŌZ MACHINE (Empreintes), 2018

Empreinte éphémère de ma présence – Performance avec 眯腊 Fred Chemama (MIRA) et sa FŌZ MACHINE, le 12 avril 2018 à la galerie G.SPOT (Paris 3e), à l’occasion de l’exposition « Bestiaire, herbier et autres bestioles » de Jonathan Abbou et Elisabeth Prouvost.

Les Dermoïds, 2017
durée: 3h30


Galerie Le Génie de la Bastille, Paris.
Les Dermoïds, c’est l’être enrobé et contenu, c’est une peau de plis, un espace intermédiaire entre le dedans et le dehors…
Curatrice: Jeanne Laurent.

Mue de toi, 2017
durée: 5 min.

MUEDETOIMARIACLARK

Texte, images, musique.

The Secret,  2016

12733637_10207718975344757_4855644112370322104_n.jpg
Objet emballé.
Galerie Rue Française, Paris.

Réparation 5, 2016
durée: 3h10351578_10206193693013652_9120589433348053670_n

Toile, lumière, bande son réalisée à partir de gargouillis.
Galerie Rue Française, Paris.

Eumétrie (Réparation 4), 2015
durée: 15 min


Événement « Chantons aux vaches », Brenne.

Réparation 3, 2015
durée: 1h30

Plâtre, brique.
Infraction Venezia, place San Marco, Venise.
Curator: Jonas Stampe.

Réparation 2, 2015
durée: 3h

Tissus, collant résille.
Infraction Venezia, Giardini – Venise.
Curator: Jonas Stampe.

Réparation 1, 2015
déambulation 1h30

Légumes, fruits, filet.
Infraction Venezia, Venise.
Curator: Jonas Stampe.

Cracked Shell, 2012
durée: 20 min.

œufs blancs, combinaison, ciseaux.
Infr’action Sète.
Curator.rice: Jonas Stampe, Nadia Capitaine

Skin, 2012
durée: 20 min.

Argile, pelures d’oignon.
Infr’action Sète.
Curator.rice: Jonas Stampe, Nadia Capitaine

Sans titre, 2012
déambulation 1h30

MariaClarkSansTitre
Visage de l’artiste en papier avec intérieur métal.
Infr’action Sète.
Curator.rice: Jonas Stampe, Nadia Capitaine

The Other Side, 2012
durée: 30 min.

MariaClarkTheothersidePeinture, seringues, éponge, cadre.
Infr’action Sète. Curator.rice: Jonas Stampe, Nadia Capitaine

Stocklist (la gypsothèque ambulante), 2012
durée: 2h

Bandes plâtrée.
Inventaire des articulations du corps.
Infr’action Paris. Curator.rice: Jonas Stampe, Nadia Capitaine

 

House Moving, 2012
durée: 20 min.

Bois, plâtre, projection vidéo, objets divers.
Infraction Paris, Institut Suédois, Paris.
Curator.rice: Jonas Stampe, Nadia Capitaine

Still Life-Still Alive, 2011
durée: 20 min.

Projection vidéo, objets divers, disque vinyle, musique.
Place à l’art performance (Paris), Inton’action (Angoulême).
Curator.rice: Manuela Centrone, Philippe Boisnard, Hortense Gauthier.

Frame, 2011
durée: 25 min

2 roues, cage, objets divers, Disques vinyles.
Galerie Plateforme, Paris.
performance à propos de la politique migratoire.

Le Cinquième Quartier, 2010
durée: 3h

Abats, plaque de cuisson, dessin, vidéo Chimera.
Parcours CARNE, WIP Villette, Paris.
Le cinquième quartier, c’est tout ce qui appartient à l’animal en dehors de la viande: peau, graisse, abats, sang, appareil digestif, os, glandes… Des parties, pour certaines alimentaires, considérées comme des parties accessoires, non nobles. Certaines tribus anthropophages en tiraient pourtant une grande force, en mangeant les organes de leurs ennemis.

L’Autocoït dans ma valise, 2010
durée: 25 min.

Mur d’ex voto, objets divers, valise, escargots
Crane Lab Bourgogne.
Hommage rendu à l’animus ou Lingam intérieur.  Les genres féminin/masculin présents en chacun de nous prennent dans cette proposition la forme de l’être bisexué ou hermaphrodite. Le public était également invité à déposer une offrande ou des mots sur le mur des ex-voto en hommage à son animus ou anima.

Le Territoire d’Iz (Izone), 2010
durée: une semaine.

Toiles peintes, drapeau, texte, objets divers.
Festival-Commando Désordre urbain, Paris.
Le territoire d’iz (Infinite Zone) est un espace libre. Il n’est pas une nation et n’a pas de frontières; c’est un projet collaboratif in process. Déclaré à l’Onu par courrier postal à la suite d’une série de performances données en mai 2010 à Paris, ce territoire est représenté par une pièce de plâtre – ou tracée à la craie- (qui ressemble à une pièce de puzzle) installée en n’importe quel lieu – plus particulièrement dans les inter-zones et les espace intervalles. Utilisant l’architecture urbanistique du parcours, iz a déclaré son indépendance à l’emplacement d’anciennes zones de passage (les barrières du Mur des Fermiers Généraux). Le territoire d’iz>>

Laissez-nous suivre notre route, 2010
durée: 20 min.

 

Craie, petite roulotte, objets divers.
Les rencontres d’art contemporain de Cahors.
« Nous ne voulons qu’une chose : laissez-nous suivre notre route” est un proverbe manouche. Mais aussi: « Tuer le nomade c’est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau. » Ou « Nous sommes des oiseaux de passage, demain nous serons loin. » (Proverbes tziganes)

La Liberté guidant les peuples vers la sortie (Activist_Bondage_3), 2010
durée:  2h (avec projection en boucle)

Drapeau, révolver, costume, vidéo.
Galerie Plateforme, Paris.
Dans cette série Activist_Bondage, le corps est tout ou en parti ligoté, pris dans un carcan.

Homeland (Activist_Bondage_2), 2009
durée:  2h (avec projection en boucle)

MariaClarkHomeland
Craie, sable, langue, liens, vidéo.
Festival ZAZ, Tel Aviv, Jérusalem (Israël), musée national de Prague (République tchèque). Curator: Shalom Neuman.

Activist_Bondage_1, 2009

MARIACLARKActivist_Bondage_1
Les Rencontres « Paroles et Corps d’immigration' » par l’Ajour 31 au Ring de Toulouse. Curator: Alexandre Fernandez.

Route 116, 2009

MariaCLarkRoadPeinture, ruban adhésif, housse, durée:  2h
Festival ZAZ, Tel Aviv (Israël).

Birth (missclark&missclark), 2009
durée:  1h

Fontaine, papier, poupée, costume, bande son, textes.
Le Mas (Paris).
« 
L’Homme naît nu. Il n’a donc aucune nationalité. »
Dans cette performance, cette phrase est déclinée en une multitude de langues: par la bande son, ainsi que sur chacun des papiers qui forment une ligne au sol. À l’un des bouts de celle-ci : miss clark & miss clark; à l’autre: une petite fontaine, le bruit de l’eau. La configuration de ce dispositif coupe dans la salle en deux, ce qui oblige le spectateur à enjamber la ligne et à choisir un coté.

Road Movie (missclark&missclark), 2007
durée:  30 min.

Poupée, vidéo, son, mots, cordes.
Le lavoir moderne parisien, Paris.
Dans cette performance de miss clark & miss clark, la poupée est présentée à l’état brut, nue et chauve, sans maquillage. Les quelques phrases de la bande son de la vidéo (anglais/français) viennent accentuer l’immobilisme complet de miss clark & miss clark: « On y va? », « I really want to go now… », « Shall we go? », « Let’s go! »… Tout est pourtant figé. Seules défilent les lignes blanches de la route projetées à l’arrière plan au centre du dispositif. Au sol un mot: « immobilisme ».

One Side And Another (missclark&missclark), 2007
durée:  2h

MariaClarkmiss
Poupée, mots, costumes.
Biennale de Belleville de bas en haut

 

La Ligne 19,  2007

Ligne tracée le long de la rue de Belleville à Paris, sur 2 km, le 6 octobre 2007.
Une frontière créée en 1860 par Haussmann, lors de l’annexion de la commune de Belleville par Paris, et qui séparait Belleville en deux … afin d’amoindrir le vote de sa population ouvrière frondeuse.

FLMNH (lecture), 2007
durée: 3h.

Voiture, livres.
Lire en fête.
Le passant choisit une page. Lecture en tête à tête, dans une camionnette. Tous textes autorisés, du livres de cuisine à la littérature, du magazine pour enfants au texte érotique, en passant par le dictionnaire…


En attendant que Mrs Smith se réveille (Welcome to France), 2006
durée:  2h.

Aiguilles à tricoter, laine, son, texte, objet divers, et musique composée par François Lopez.
Belleville de bas en haut, Paris.
Lire le texte >
1. Une femme est assise dans la rue. Sa chaise, une table. Elle tricote, pendant des heures, les yeux rivés sur ses aiguilles, une longue bande noire qui vient suivre la ligne blanche tracée sur le bitume. L’histoire et la géographie, le temps et l’espace sont d’un même tricot… Une bande son, à propos de la politique actuelle d’immigration en France.
2. La femme, qui jusque-là ne prêtait aucune attention à rien lâche son ouvrage et prend le micro. Elle crache un texte sur une musique rock, circulant dans l’espace étriqué qu’elle s’est impartie, entre la ligne blanche et la barrière d’un trottoir. Elle finit par s’enrouler de ruban adhésif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

autres ouvrages

quand-1.jpg

Quand j’étais un ange à Denehurst Street (récit), illustré par Cécile Mury, La plâtrière éditions, 2005.
Dans l’Angleterre des années 70, une fillette parcourt la Voie lactée de sa petite enfance. Épuisé

 

 

Belleville des vivants, contes et chroniquesLa plâtrière éditions, 2003.
Espaces, personnages et rythmes de vie d’un quartier parisien populaire. Un regard et une mise en parallèle du présent et du passé. Épuisé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

actualité

du 20  au 25 juillet 2020
Résidence artistique
« La Maison jaune », Revel (31)
*
du 17  au 21 juin 2020
Salo VIII – Salon du dessin érotique
commissariat: Laurent Quenehen
111 bis boulevard de Ménilmontant 75011 Paris
*
2 février 2020
Les Danses dessinées, art action
poses pour dessinateurs (dessin, texte, musique et corps)
Exposition « Je suis mon corps, je suis ma mémoire »
59 rue de Rivoli – Paris
*
du 28 janvier au 9 février 2020
Survolt (Série), dessins, textes et vidéo
« 
Je suis mon corps, je suis ma mémoire »
exposition collective Action Hybride
59 rue de Rivoli – Paris.
*
du 4 au 8 septembre 2019
« Carcasse »- dessins et photos
Exposition du collectif Action Hybride
à L’OpenBach
8-12 rue Jean Sebastien Bach, 75013 Paris
*
28 juin 2019
yinyang he 陰陽和, vidéo, 2018,
Documentaire expérimental, durée: 4 min. 30
Le FFF @ cinéma Reflet Médicis, Paris
*
du 20 au 23 juin 2019
Survolt (Série), dessin, photo, vidéo
I’m my body I’m my memory
Venise, Italy
*
du 13 au 16 juin 2019
Salo VII – Salon du dessin érotique
commissariat: Laurent Quenehen
111 bis boulevard de Ménilmontant 75011 Paris
*
11 mai 2019
Corps Invisibles,
dessin & vidéo
exposition collective Action Hybride
au Théâtre de verre (Paris)
verre

*
du 30 mars au 14 avril 2019
Je vous salue Marie(s),
dessins et vidéo
exposition collective Action Hybride
à l’Atelier de Belleville (Paris)
57238782_10217142608289691_7384876230278905856_n

*
du 7 au 9 decembre 2018
FLEISCHESLUST festival Berlin
dessins et vidéo

mariaclarkberlin

*
PUBLICATION TK-21 LA REVUE N° 84-85, août 2018
 » À fleur de peau, de l’empreinte à la matrice »
Événement « Corps, encore… » Le Non Lieu, Roubaix
À lire sur https://www.tk-21.com/A-fleur-de-peau

*
du 26 mai- 17 juin 2018
Sans gaz ni trompette #2,
installation et performance

Exposition au château et au lavoir d’Aubais (Gard) –
vernissage le samedi 26 mai 2018 à 19h + journée dédiée à la performance le 2 juin

affiche r

*
8-9-10 juin 2018
« CORPS ENCORE », Roubaix (Nord)
exposition/performance
TÉLÉCHARGER le portfolio_corps encore >>
Roubaix
*
MARIACLARK

Intervention à l’École normale supérieure (ENS) de Paris, pour le Séminaire « hors norme » , organisé par Prudence Audié (ENS) et Pauline Marchetti (école du Louvre):
Plus de détail sur la conférence >>

*
12 avril 2018

Performance avec 眯腊 Fred Chemama
à à la galerie G.SPOT (Paris 3e),
à l’occasion de l’exposition « Bestiaire, herbier et autres bestioles »
de Jonathan Abbou et Elisabeth Prouvost.

*
8-11 mars 2018

ANGST, Human Body exhibition>>
peintures, photo et vidéo
La Capela – 20 rue Philippe de Girard 75010 Paris

*
20 février 2018
A l’Académie de la Grande Chaumière
19h: performance pour dessinateurs, 20h: projection cinéma et débat

*

jeudi 30 nov. 2017
Participation à la performance de Sarah Trouche « Nostalgie des corps »
(exposition privée chez Pascaline Rey – sur invitation)

mariaClark_SarahTrouche

*
24 novembre 2017 à 19h30
à la Maison des auteurs de la Sacd, Paris

Projection en salle du film « Le Modèle vivant déplié »

lemodelevivantdeplie

*
vend. 27 oct. 2017
Participation à la performance de Sarah Trouche
« Feminist Vertical Strike » au Silencio (Paris)
18011167_10155274463095238_79971908392419800_n
*

E_symbole-mathematiqueENSEMBLE(S)

Du merc. 4 au dim. 15 octobre 2017
EXPOSITION
E:
Epidermik, dessins (technique mixte), vidéo
exposition collective En Corps décors
galerie Le Génie de la bastille – 126 rue de Charonne – Paris 11e
vernissage le jeudi 5 octobre à 19h
+ Le 11 octobre Les Dermoïds, installation-performance lors de la soirée table ronde
+ Le 12 octobre:
Chimera (vidéo) lors de la soirée projection.
Toutes les informations >>>
*
Du vend. 13 au lundi 16 oct. de 14h à 20h
EXPOSITION
E: Archipelago, dessins, installations, vidéo, écriture
à l’atelier du 9, rue Raspail – métro Robespierre
vernissage le vendredi 13 octobre à 19h
PORTES OUVERTES des ateliers d’artistes de Montreuil > programme et carte

*

Nouveau!
Mise ligne de l’émission radio « miss clark & miss clark »
de Mariannick Bellot et Angélique Tibau. (2011)


La poupée Clara est née en 2007. Au fil des ans elle acquiert plusieurs têtes en différents matériaux, ici photographiée à l’état brut, nue et chauve; parfois ses yeux et sa bouche se dessinent. Selon les circonstances, elle revêt perruques, habits ou apparats. Son corps lui est de tissu. Elle vit en correspondance réciproque avec Maria Clark de laquelle elle est issue. Personnage dual donc, missclark&missclark parcourt les espaces artistiques de toutes sortes et pose dans les ateliers beaux-arts, pour les artistes-plasticiens et photographes de 2007 à 2012.

*

juin 2017
Vient de paraître:
ENTRETIEN : « Quand je pose, je ne me montre pas. Je suis ! »
Valeurs Humaines, n°81, juillet-août 2017

*
février-mars 2017

2017 –  Tournage du film « Le Modèle vivant déplié, ou l’art de la pose »
version définitive, en HD.
Aidez à financer l’étape finale du film et recevez le DVD >>>
Merci pour votre soutien!

*

novembre 2016
Un nouvel article destiné aux jeunes et aux moins jeunes:
« L’art performance: Le corps engagé dans le processus artistique »,
VMSF 2017

*

ovotestis.jpg « OVOTESTIS », installation vidéo
exposée mercredi 27 avril 2016 de 12h à 22h.
A La Galerie du Génie de la Bastille, 126 rue de Charonne, Paris 11
lors de l’événement de la Semaine Floue
http://www.legeniedelabastille.com/e…/la-semaine-floue-2016/

Version contemporaine d’une ancienne statue indienne hermaphrodite qui servit de modèle pour créer le monde. »En un seul corps, elle représentait l’homme et la femme. La moitié du visage, un bras, un pied appartenait au sexe masculin, et l’autre moitié du corps au féminin. Sur la mamelle droite on voyait, en peinture, le soleil, et sur la gauche la lune. »Projeté dans divers lieux depuis 2010. 

*
Performance Le 13 février 2016,
pour la deuxième édition de
Nuit de Chine, Nuit de la performance,
galerie Rue Française, Paris.

*
LE MUZÉUM à La Galerie du Génie de la Bastille.
le jeudi 7 janvier
tables rondes sur le corps et l’art performance
« Ovotestis », objet vidéo, 2010.
Signature d’À BRAS-LE-CORPS.

*
Le 4 décembre 2015
« L’un nu » (dessins, photos, vidéo, textes)
à la galerie Rue Française, Paris
à l’occasion de l’exposition  » MA, d’instance animale »

*
Workshop #2 du 25 juillet et 1er août 2015
résidence artistique parc régional de la Brenne, « Chantons aux vaches »
« La bonne distance décidée par la vache », action:
« Eumétrie », dessins, photos, vidéo

*
le 20 juin 2015,
Performance à la galerie Rue Française, Paris.

*

« l’Art de la pose » dans le mensuel Causette du mois de juin 2015
À LIRE>>>

*
du 6 au 9 mai 2015
Infr’Action Venezia (Italie)
Festival international d’art performance

*
Rencontres
19 mai 2015 à 19h

aux Ateliers beaux-art de la ville de Paris de Montparnasse
projection-débat « Le Modèle vivant déplié « 

22 mai 2015 à 19h30
Librairie La lucarne des écrivains 115 rue de l’Ourcq, 75019 Paris.
Tél. : 01 40 05 91 29.

*

23 septembre 2013
Pentagramme d’or, prix pour la Culture
de la Fondation Premio Galileo 2000,
Florence (Italie)
>>>

*

Vient de paraître
« Je donne mon corps à l’art et à l’étude de l’art. Voilà qui est dit. »

Maria Clark, À bras-le-corps, La plâtrière éditions, 72 pages, 10 euros.

D’intimes réflexions sur les activités de modèle et d’artiste.
Une déambulation sous forme de témoignage, croisements entre séances de poses et œuvres performatives, manifeste dans lequel il est question de présence, de nudité, de représentation, d’engagement, de temporalité, d’immobilité…

*

JEUDI 13 DÉCEMBRE 2012 à 19h30:
rencontre littéraire – autoportraits croisés entre deux artistes-modèles
à la Lucarne des écrivains

*

VENDREDI 21 DÉCEMBRE 2012 à 19h30 :
vernissage de l’exposition
Corps imaginaire, corps matière
installations, photos, dessins

exposition du 18 au 29 décembre 2012
à la Lucarne des écrivains,
de mardi au samedi de 10h30 à 19h / le dimanche et le lundi de 14h à 19h

La Lucarne des Ecrivains,
115 rue de l’Ourcq 75019 PARIS
Tél : 01 40 05 91 29 Métro Crimée

*

du 17 au 31 octobre 2012
Tina B. The Prague Contemporary Art Festival
Prague (République Tchèque)
installation vidéo
avec une performance le 19 octobre 

*

du 12 au 16 septembre 2012
Infr’action Sète (France)

Festival international d’art performance

*

du 19 au 21 juin 2012
 » 
Histoire d’O : Source d’Amour et Transcendance”

exposition collective à la maison des Canaux,
6, quai de Seine, Paris 19
Festival Les uns chez les autres

*
1-3 juin 2012

Infr’Action Paris

*

les 18 et 19 novembre 2011
performance
INTON’ACTION festival 
Angoulème

*

le 15 octobre 2011
performance à 17h à la Galerie G – 23, rue des Lilas, Paris19

*

le 8 octobre 2011
performance de 20h à 23h
Place à l’art performance
au théâtre de Verre
17 rue de la Chapelle, Paris
*

du 28 sept au 15 octobre 2011
installation vidéo
Exposition collective Parcours/projection
à la Galerie G – Paris
(vernissage le 27 septembre à 19h )

*

le 8 septembre 2011
Performance à la Galerie Nationale de Prague
dans le cadre de l’exposition de Shalom Neuman avec Les Unbearables, NYC

*

 

France Culture, Les Passagers de la Nuit du 18 juillet 2011
miss clark & miss clark de Mariannick Bellot et Angélique Tibau,

Maria Clark nous présente MISS CLARK avec laquelle elle travaille: elles posent comme modèles ou font des performances artistiques ensemble, avec pour thème de prédilection l’immobilité. Une inquiétante immobilité, illustrée par les bruitages de Sophie Bissantz.

vient de paraître:
à propos de l’installation Le Mur d’en face, entretien
par Frédéric Niel, dans Contre les murs, essai, Bayard Culture 
éd., p. 93-95.

*
21 juin 2011 de 17h à l’aube 

Évènement Résurgences, édition #2 
Performance et arts éphèmères
Plateforme Paris , 73 rue des Haies 75020 Paris France

*

5 nov 2010 de 17h à l’aube 
Évènement Résurgences, édition #1 : Espace vital 
Performance et arts éphèmères 

avec:

Edwige Mandrou / Joël Hubaut / Léa Le Bricomte / Dorota Kleszcz / Damien Schultz / Laurent Gérard / Maria Clark / Romaric Sobac / Cécile Babiole / Nicolas Maigret / Black Sifichi / Jozef Bury / HP Process / Joachim Montessuis / Sang Noir / + guests

l’événement >>>

l’espace >>>
Plateforme, 73 rue des Haies 75020 Paris France

*

du 1 au 30 octobre 2010
« Espaces frontières et interzones »- vidéos (2001-2010)
et performance le 2 octobre à 14h30

Les rencontres d’art contemporain de Cahors 
>>>

*

19 septembre 2010 – 19h-23h
Le Cinquième quartier
installation/vidéo/performance 
Parcours CARNE & festival les uns chez les autres
au WIP de la Villette, Paris, métro porte de le Villette
plan >>>

Sur Paris-art.com >>>

Le parcours CARNE >>>

*

16 juillet 2010
Ovotestis (ou L’Autocoït dans ma valise)
Art Performance 10 au CRANE_Art Tuilage 10 
Château de Chevigny (21) détails >>>

Maria Clark nous présente ici son Animus.
Une création intimiste autour des genres féminin/masculin.
*

du 17 au 22 mai 2010 – Paris
Festival-Commando Désordre Urbain

iZONE

Lire la suite « actualité »